170220 170220 Une entreprise responsable...

170220 Une entreprise responsable...

Par simple prise de conscience de leur état de pollueur, ou par obligation face à la pression écologique et gouvernementale, certaines entreprises font le grand virage de la propreté.

Quelles que soient leurs motivations, il faut souligner et encourager l’effort et l’investissement qu’une telle décision représente.

Nous avons ici l’entreprise « DONG Energy » qui représentait au début du 21ème siècle un des plus gros consommateurs de charbon destiné à faire de l’électricité et de la chaleur à distance, qui a décidé de se reconvertir vers des énergies plus vertes et renouvelables.

« Dong Energy », entreprise danoise (plus de 50% du capital est gouvernemental), est le principal fournisseur d’électricité, depuis les années 2000 des pays nordiques. Elle exploite aussi des puits de pétrole et de gaz en mer du nord, et est classée comme grand pollueur.

Pourtant celle-ci décide de changer son fusil d’épaule, et de se tourner vers des sources renouvelables, plus compatibles avec le développement durable.

De 2006 à 2016 elle a réduit de 53% ses émissions de CO2 en prenant la décision d’éliminer sa consommation de charbon dans la production d’électricité. L’objectif étant de le supprimer totalement d’ici 2023. Actuellement et depuis 2006 cette entreprise a déjà réduit sa consommation de charbon de 73%.

Pour ce faire, cette société a investi dans des centrales à biomasse et dans les parcs éoliens en mer du Nord.

Il faut noter que le charbon est actuellement l’un des carburants les plus utilisé au monde, à des fins de production électrique. La société « DONG Energy » devient ainsi la première européenne à prendre le virage des énergies propres.

Le carburant Biomasse utilisé dans les centrales du groupe, sont  les pellets et copeaux de bois provenant des déchets industriels de l’industrie du bois, ainsi que de la paille, des déchets de l’exploitation forestière. Cette même exploitation gère la forêt en reboisement continu, et la pousse du bois consomme, au cours de sa croissance l’équivalent CO2 de ce qu’elle libère au cours de sa combustion en production d'énergie. Le bilan écologique est presque à zéro, si l’on ne tient pas compte du transport.

En 2023 la réduction des émissions de CO2 correspondra à l’équivalent de celles de 9 millions de voitures.

Pour le positif, « DONG Energy » possède également les plus grands parcs éoliens de la mer du Nord. C’est donc un grand pas vers l’écologie que cette entreprise effectue.

Pour le négatif, cette société exploite les principaux  gisements  de pétrole et de gaz des pays du nord.

Nul n’est parfait …

***

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau