170311 II A qui se destine le fameux moteur HHO ?



170311 II A qui se destine le fameux moteur HHO ?

Ce fameux « moteur » HHO, pourrait être le vôtre, sans presque rien y changer.  Vrai ? oui, mais…

Tout d’abord il faut savoir que ce ne serait pas un autre moteur que le vôtre. Il faudrait pour autant, que vous ayez un ancien moteur, sans catalyseur, et/ou que vous puissiez atteindre la sonde lambda de votre échappement. Voilà déjà quelques restrictions, et c'est pas tout...

Une fois les choses dites, il faut aussi savoir que ce n'est pas un moteur à eau, mais un générateur HHO (hydrogène - oxygène) qui s'adapte sur un moteur traditionel, si possible basique (donc ancien).  Car ce sont les anciens moteurs, ou les moteurs dépourvus d'électronique, qui consomment beaucoup de carburant, et qui envoient des gaz polluants dans l’atmosphère.

Le générateur HHO est un accessoire qui s'adapte à moteur conventionnel. Il génère des molécule de HH = Hydrogène et O = Oxygène, qui sont injectées dans l’admission d’air provoquant une meilleure combustion des gaz brulés dans un moteurs, d'où une meilleures carburation. Simplement, si la carburation est meilleure, la consommation de carburant risque de diminuer et l’émission de gaz polluants risque aussi de diminuer et le rendement du moteur sera meilleur.   Les mots risquent, montrent bien que d’une installation à l’autre, les résultats sont différents. Mais, ce n’est pas pour cela que c’est moins intéressant.

L’installation d’un générateur HHO, consiste en un petit boitier (modulable selon la cylindrée), branché à la source de courant (alternateur) qui produit par électrolyse de l’Hydrogène et de l’Oxygène. Ce sont deux gaz inflammables qui viennent brûler en même temps que votre carburant, favorisant de fait leur combustion totale. D’un côté on consomme un peu plus de courant, mais le carburant économisé compense bien ça. Mais surtout, les émissions de gaz dans l’atmosphère sont fortement réduites. Bon point pour l’environnement !

Si vous vous décidez, tout commence par l’installation du générateur et de quelques petits accessoirs annexes. Allez ; 30 minutes par un pro et 1 heure pour le commun des mortels.

Une fois installé, première constatation le bruit du moteur change : Plus doux, plus rond… Après 1 mois, les premiers constats peuvent déjà se faire : Si tout va bien il y a une baisse de la consommation (de 5 à 40%), mais surtout il y a une baisse d’émissions de carburant non brûlé…

Mais attention, il faut le dire et le redire ; Il ne s’agit pas d’une substitution de carburant, mais bien d’une optimisation de la combustion des gaz injectés dans votre moteur. C’est un anti gaspillage !!!  Loin d’être de la fumisterie, et comme déjà dit, ce procédé s’adresse principalement aux anciens moteurs, aux engins agricoles et industriels, et aux vieilles voitures de collection type américaines.

Beaucoup de sites internet parlent de ce procédé, en voilà un : http://www.generateurhho.com/laboutique/cellules-seules/27-cellule-type-dry-cell-h100.html

et un autre : http://bioenergies.free.fr/mapage/tout-savoir-sur-le-hho-2.pdf

***

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau