170120 Navigation en eaux polaires : Nouveau Code

170120 Navigation en eaux polaires : Nouveau Code

Le Code Polaire entre en vigueur le 01.01.2017

Le Code Polaire est une législation élaborée par L’Organisation Maritime Internationale (OMI) qui à un but environnemental et qui détermine les règles obligatoires de navigation des navires dans les zones polaires Arctique et Antarctique.
Cet encadrement juridique international est rendu nécessaire par l’accroissement du trafic maritime facilité par la diminution de la couverture glacière.

Le code polaire a été élaboré en tenant compte des méthodes actuellement prônées par l’OMI : L’évaluation des risques, la prise en compte de l’élément humain, la normalisation en fonction d’objectifs. Il se compose d’une partie I traitant de la sécurité des navires et d’une partie II consacrée à la prévention des pollutions. Chaque partie contient des dispositions obligatoires (Parties I-A et II-A) et des recommandations additionnelles n’ayant pas force d’obligation (Parties I-B et IIB).
Chaque chapitre énonce l’objectif global de ses dispositions et les prescriptions fonctionnelles nécessaires pour atteindre cet objectif, ainsi que des prescriptions normatives. Celles-ci viennent s’ajouter ou compléter les dispositions déjà applicables au titres des conventions existantes SOLAS et MARPOL.

Le Code couvre tous les domaines de l’exploitation des navires, qu’il s’agisse de structure, de propulsion, de stabilité, d’engins de sauvetage, de radiocommunication mais aussi, de procédures de navigation, d’exploitation, de qualification des équipages ainsi que de différentes formes d’atteintes à l’environnement (pollution par les hydrocarbures, les produits chimiques transportés en vrac, les eaux usées et les ordures). Cette pluridisciplinarité a impliqué que de nombreux comités et sous-comités de l’OMI aient participé à sa rédaction.

Le Code polaire définit 3 catégories de navires. Les navires des catégories A et B sont en général des navires conçus pour la navigation dans les glaces.

Plus d’informations : http://www.delegfrance-omi.org/Le-Code-Polaire

Note du Capitaine : Là aussi le réchauffement climatique se fait sentir. Avis au climato-septiques ! Le malheur est que ces routes deviennent accessibles à tout le monde ou presque, et laissent la porte ouverte aux abus. On voit déjà trop de croisiéristes se rapprocher des pôles.

Dans le Marin.fr on pouvait lire ceci, le 13.01.2017 : http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/shipping/27421-premiere-traversee-de-la-route-maritime-du-nord-en-hiver

***

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. lemano 20/01/2017

Bien sûr le passage du nord fait économiser de l'argent et des milles nautiques. Pourtant peut-on toujours sacrifier la planète sous prétexte d''économie et de profit ?

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau