170306 Pékin, la ville où l’air est le plus pollué au monde.

170306 Pékin, la ville où l’air est le plus pollué au monde.

Avec 600 microgrammes (µg) par m3, l’air de la ville de Pékin est saturé en particules fine, les plus dangereuses pour la santé, celles qui font moins de 2,5 microns.  Ces micro et nano-particules entrent dans les poumons et les intoxiquent profondément. C’est la cause de beaucoup d’irritations des voies respiratoires chroniques, ainsi que de cancers des poumons.

Est-ce que cette ville est encore habitable ? Les normes d’usage établies par l’OMS, se situent à 20 microgrammes par m3.  Avec deux pics de pollution de 200 et 600 µg/m3 depuis le mois de décembre, l’air est irrespirable.

Les enfants ont été retenus à la maison, des usines ont été fermées et la circulation a été réglementée par alternance pair/impair pendant plusieurs jours. Pourtant, dans le brouillard local on pouvait voir quelques vieux récalcitrants faire leur gymnastique dans les  parcs et sur les places.

La ville de Pékin envisage de remplacer ses 70'000 taxis thermiques, d’ici quelques mois, par des taxis électriques. Mais, pour cela il faudra du courant électrique ! Comme on le sait, la Chine produit son énergie électrique via quelques méga-barrages, mais aussi par de trop nombreuses centrales à charbon, très polluantes.

Bien que les mesures prises visent à réduire la pollution d’un côté, les moyens choisis ne sont pas beaucoup plus rassurants…

***

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau