170222 Pollution : Gros efforts de la marine marchande et fluviale

170222  Pollution : Gros efforts de la marine marchande et fluviale

La marine marchande, regroupant le fret et la croisière, sont conscients de la mauvaise presse qu’ils ont et quelques uns tentent d’y remédier. En effet, l’usage de carburants de basse qualité, bon marchés, mais très polluants sont sur la sellette.  Leur teneur en particules fines et en soufre sont très polluants et sont dans le viseur des associations pour une planète plus propre, autant que dans celui des législateurs.

Des émissions de télévision ont alerté la population sur ce sujet et ont engendré des réactions fortes de la clientèle, utilisant ces moyens de transport. Cette problématique va jusqu’à l’hésitation d’une certaine clientèle des croisiéristes à réserver leurs billets vacances sur de tels bateaux.

Pour remédier à cela, certains gros acteurs de la filière des carburants, chantiers navals et armateurs étudient des alternatives à ces carburants hyper polluants, de bon gré, mais aussi sous la pression des réglementations naissantes (Marpol).

La liste des intervenants impliqués dans cette course à la propreté, sont : Total, CMA CGM, Brittany Ferries,  Carnival Cruise Line, MSC et d’autres compagnies qui sont entrain de développer, avec les constructeurs navals, des moteurs fonctionnant au gaz naturel liquéfié GNL, et/ou créer des filtres à particules plus performants, afin de réduire le taux de soufre à la limite inférieure à 0,5%.

L’Etat français, dans le cadre de la transition énergétique, prévoit de favoriser l’installation de distribution de gaz naturel liquéfié dans les ports, destiné aux navires et bateaux fluviaux. Avec prochainement 28 ports envisagés en France métropolitaine, la distribution du GNL, a encore bien des investissements à réaliser à court terme pour être à la page.

Le GNL a l’intérêt de supprimer la quasi-totalité des émissions d’oxyde de soufre et de réduire les émissions de CO2 de 25%.  De plus il élimine les particules fines, ce qui redore le blason des paquebots de croisière.

Brittany Ferries, Total et le chantier de Flensburger Schiffbau sont en passe de construire un ferry, qui sera mis en service en 2019, entre la France et l’Angleterre.

Carnival a commandé trois nouveaux paquebots au GNL qui seront livrés en 2020 et Aïda et Costa Croisières en ont commandé deux pour 2019 et 2020.

Cette nouvelle flotte à venir, deviendra le fleuron des nouvelles croisières vertes choisies par ces compagnies.

Il est à noter que le GNL est en passe d’équiper aussi des camions et des locomotives.

Ce sujet sera traité dans un autre blog à venir…

***

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau