161224 Pas de neige pour Noël

161224 Pas de neige pour Noël

Cette année à nouveau il n’y aura pas de neige pour les vacances de fin d’année.

Et oui, personne ne se remet en question. Personne ne pense que nous les humains, nous en sommes pour quelque-chose dans le réchauffement de la planète. En être conscient c’est bien, mais il faudrait  réfléchir, comment chacun pourrait mieux faire.

Ce n’est pas toujours l’autre qui pollue (moi, y compris).

La publicité pour les stations de ski mise toujours sur le hors piste sauvage et le vertige des grandes altitudes.

Sauf que : Il y aura toujours plus de monde la haut, ce sera toujours plus cher et il y aura toujours plus d’accidents. Pas grave, cela fait marcher le commerce des grands hôtels, des secouristes et des hôpitaux. La diminution de 25% de la pratique du ski n’est pas le fait du simple hasard, les familles ordinaires ne peuvent plus se l’offrir, car la moyenne montagne n’a plus de neige.

Pendant ce temps les gens pas ordinaires prennent toujours l’avion pour aller en vacances au bout du monde plusieurs fois par année, achètent de grosses voitures, de gros bateaux pollueurs, consomment toujours plus d’électricité et ne veulent pas d’éolienne près de chez eux.

Eh oui, le beau ciel bleu des montagnes qui se couvre des trainées d’avions au cours de la journée. Ce ne sont pas des nuages ordinaires…

Ah oui ! L’électricité, que dire des voitures électriques ? Sont-elles vraiment si écologiques que ça ? D’où vient l’électricité ? Des centrales à charbon d’Allemagne (les plus polluantes), les centrales nucléaires d’ailleurs.  Et que fera-t-on des déchets nucléaires ? C’est un cadeau pour les générations futures. Que fera-t-on des batteries des voitures électriques lorsqu’elles seront périmées ?  Où est le bilan écologique ?

Pendant ce temps toujours, on déboise les forêts, poumons de notre planète, on va chercher du gaz et hydrocarbures de schiste, en polluant les nappes phréatiques, on sous-utilise les barrages de montagne, une énergie propre. Et alors où est le problème ? Ce n’est pas grave c’est les autres…

En cette période de cadeaux, sommes-nous irresponsables du cadeau que nous faisons sans réfléchir à nos petits-enfants, pour le prix du simple égoïsme et petit confort personnel, maintenant ?

Pardonnez-moi ce grand pessimisme, mais je suis convaincu que la seule solution pour notre planète est la décroissance. Et vous qu’en pensez-vous ?

Nota, vous pouvez répondre en cliquant sur le bouton « commentaires ». Il en est de même pour tous les articles précédents et futurs.

***

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau