170212 II Le canal Seine-Nord, travaux en juin 2017 ?

161203 Le canal Seine-Nord, Une étape décisive a été franchie

Ce mardi 29.11.2016 le protocole de financement de cet ouvrage a été bouclé. Les travaux de construction de ce canal grand gabarit pourraient démarrer mi 2017, pour une livraison 2024.

La France fera enfin partie de l’Europe des voies navigables rattachées aux liaisons trans-européenes. Ce vieux serpent de mer, reliera la Seine à l’Escaut, et loin vers le nord.

A travers le protocole signé ce mardi, il ne devrait plus y avoir de possibilité de retour en arrière. Depuis la version initiale du projet (2004) bien des remaniements ont été effectués, des avancées et des reculs dans les priorités d’exécution, de calendriers et de financement, pour aboutir à une impasse en 2012.  Le revoilà sorti des tiroirs, en 2016, grâce au financement de l’Union Européenne, des départements,  de l’Etat et des régions. (A noter que depuis l'image ci-dessus, le tracé a subi quelques légères modifications.)

C’est avec une très grande satisfaction que cette décision a été accueillie  par les milieux des armateurs fluviaux.

Il faut insister sur le fait que les milieux écologiques, toujours méfiants à l’annonce de grands travaux, devraient se féliciter de cette décision, car le transport fluvial est le moyen le plus écologique entre tous.

Article parru dans : http://www.deuxvallees.fr/record/canal-seine-nord-europe-ou-en-est

Ce projet a émergé il y a près de 20 ans. Le canal a été reconnu d’utilité publique en 2008. Entre 2009 et 2011, les premières acquisitions de terrains ont été effectuées et les fouilles archéologiques réalisées. Initialement, le canal devait voir le jour sous la forme d’un partenariat public-privé, c’est-à-dire que le financement était pris en charge à la fois par le secteur public (Europe, Etat, Conseils régionaux, Conseils départementaux…) et par le secteur privé en échange de contreparties. Cette option a été abandonnée notamment car les grands groupes de BTP n’ont pas souhaité donner de suite à cette option. Le projet a donc été reconfiguré en prenant en compte un financement plus important de l’Europe. La décision récente de bénéficier largement de fonds européens pour le canal a donc relancé sa création. Actuellement, le calendrier est le suivant : les travaux devraient débuter en 2017 pour une mise en service en 2023.

Les Deux Vallées doivent beaucoup au transport par voie d’eau

L’histoire de notre territoire est liée au transport fluvial. Il y a 200 ans, la création du canal latéral à l’Oise avait permis le développement de nos communes. Les communes de Longueil-Annel, de Thourotte et de Ribécourt-Dreslincourt doivent ainsi beaucoup à la présence du transport par voie d’eau. Le territoire est donc à l’aube d’un second bouleversement majeur. Bien que le projet ne prévoie pas de plateforme multimodale sur le territoire, des quais de transbordement seront maintenus. Des pistes de développement seront donc prochainement à l’étude par nos élus avec les acteurs locaux. Nous vous informerons régulièrement de l’avancée du projet.

 

 

***

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau