170208 Suez avant Suez

170208 Suez avant Suez

Le Canal des Pharaons, était une liaison qui fonctionnait autrefois entre la Méditerranée et la Mer Rouge.

C’est probablement en 1878 av/JC que le Pharaon Sésostris III imagina relier deux mers, la Méditerranée et la Mer Rouge. Pour ce faire il imagina un canal entre le Nil et le lac Amers, puis se prolongeant de sa sortie en direction du sud est, vers la mer Rouge.

Les bateaux, pour atteindre ce canal, devaient remonter le Nil depuis Peluse (actuel Port Saïd), au bord de la méditerranée, jusqu’à Bubastis (actuel Zagazig), port sur le bras est du delta du Nil. Ce dernier port était accessible aux felouques de l’époque. Mais la navigation subissait les aléas des crues du Nil, si bien qu’il n’était pas possible de naviguer à l’année sur ce trajet.

De là, un canal orienté est-ouest fut creusé au travers du désert, et des dunes du Vadi Tumilat. Celui-ci rejoignait les lacs et marais en direction de la Mer Rouge.  Ce canal était difficile à maintenir en état à cause des limons déposés par le fleuve Nil, lors de ses crues.

Ce canal a fonctionné pendant près de 1000 ans, par plusieurs périodes successives, puis fût abandonné, puis reconstruit, puis à nouveau abandonné et reconstruit.  En 640 après/JC il fut rebaptisé « Canal du Commendeur des Croyants ». Il fut finalement démantelé dans les années 750 par le calife Abou Djafar al-Mansour qui comptait par là, couper les liaisons avec Médine qui s’était revoltée contre son autorité.         

Pendant sa grande période d'exploitation, il fit l’objet de la fierté du pharaon Ramsès II, du roi de Perse Darius1er qui se servait de ce passage entre la Perse et l’Egypte qu’il avait conquise. Alexandre le Grand le remet en état, Cléopâtre fit échapper ses navires vers la Mer Rouge par ce canal, pour faire échapper sa flotte des griffes des romains. Sous Néron. Ce canal est l’artère des produits orientaux entre l’Asie et Rome..

Ce n’est que vers 1498 de notre ère que Vasco de Gamma, contourna le Cap de Bonne Espérance afin de rejoindre l’Asie, sur la route de la soie et des épices. Puis en 1584 Philippe Duplessis-Mornay expose à Henri III la possibilité de rejoindre le Caire à Suez en creusant un canal. Finalement c'est Bonaparte qui voulut contrôler de ses propres y eux la possibilité de faire un canal reliant les deux mers, et c'est entre 1859 et 1869 que Ferdinand de Lesseps entreprit la construction du canal actuel…

Récemment, en 2015-2016 le canal fût doublé pour laisser passer les plus gros cargos de nos temps

***

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire