Stockage de l'électricité

Paneaux solaires

17.10.24 En marche avec l'électricité renouvelable

17.10.24 En marche avec l'électricité renouvelable

En ce début de 21ème. siècle, il semble que tous les efforts technologique se dirigent vers le tout électrique. Bien que certains pays, espèrent continuer l'exploitation des centrales nucléaires avec ces nouveaux développements, d'autres s'affairent à rentabiliser les énergies solaires. Nous avons vu hier un moyen exeptionnel pour stocker l'électricité avec des volants en béton, nous verrons aujourd'hui que les coûts de production solaires sont fortement à la baisse. d'ici peu l'état n'aura plus besoin de subventionner les installations solaires, car les prix des centrales solaires baissent.

l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie ) atteste que dans les zones ensolleillées du continent, notre vie alimentée par le soleil va changer avant que le charbon, le pétrole et le nucléaire ne perdure. En effet les nouveaux panneaux solaires trois fois plus que les anciennes générations. Ce formidable bond en avant technologique ne servirait à rien s’il ne s’accompagnait d’un mouvement non moins formidable de baisse des prix. Celui des batteries de voitures électriques, par exemple, a été divisé par deux en cinq ans, et il devrait encore baisser avec l’avènement d’une production de masse. Pendant ce temps, les centrales nucléaires, plombées par les enjeux de sécurité, voient leur coût de construction exploser. Redoutable effet de ciseaux…

***

 

Comment stocker l'énergie..

171023 Stocker de l’énergie à bas coûts, c’est possible !

171023 Stocker de l’énergie à bas coûts, c’est possible !

La société Energiestro, fondée par André Gennesseaux et sa femme, est sur le point de commercialiser une invention « simple » et innovante qu’ils ont mis au point ces dernières années. C’est l’alternative à la batterie chimique, remplacée par une solution mécanique, ne se dépréciant pas au fil de son utilisation, et qui coûte moins cher que les systèmes traditionnels. Il s’agit ici de lancer un volant de béton à une très grande vitesse, proche de 1'000 km/h., dans un compartiment sous vide, afin d’éliminer les frictions. Ce volant est lancé via un moteur électrique solaire, lorsqu’il y a du soleil, et restitue l’énergie cinétique emmagasinée via un alternateur, lorsque le soleil disparaît.

Le mérite de cette installation, est que le matériau utilisé du volant est ultra bon marché : le béton. Sauf que ce n’est pas si simple, car le béton se désagrège lors de fortes girations. C’est là que l’ingénieur a fait la différence par son invention. Le béton est jusqu’à 20 fois moins cher que les matériaux utilisés auparavant (acier – carbone – etc.). Ce procédé d’avenir sera prochainement testé dans des petits territoires, comme des îles pour lesquelles il représente une alternative économique et écologique, en remplacement de centrales fonctionnant au fioul. :

Il faut voir la présentation sensationnelle sur : https://www.youtube.com/embed/N2u6EDwumdQ

Le Capitaine est enthousiaste de ce genre de communication. C’est un grand pas pour aider à sauver les habitants de notre planète.

***