avions électriques

Paneaux solaires

17.10.24 En marche avec l'électricité renouvelable

17.10.24 En marche avec l'électricité renouvelable

En ce début de 21ème. siècle, il semble que tous les efforts technologique se dirigent vers le tout électrique. Bien que certains pays, espèrent continuer l'exploitation des centrales nucléaires avec ces nouveaux développements, d'autres s'affairent à rentabiliser les énergies solaires. Nous avons vu hier un moyen exeptionnel pour stocker l'électricité avec des volants en béton, nous verrons aujourd'hui que les coûts de production solaires sont fortement à la baisse. d'ici peu l'état n'aura plus besoin de subventionner les installations solaires, car les prix des centrales solaires baissent.

l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie ) atteste que dans les zones ensolleillées du continent, notre vie alimentée par le soleil va changer avant que le charbon, le pétrole et le nucléaire ne perdure. En effet les nouveaux panneaux solaires trois fois plus que les anciennes générations. Ce formidable bond en avant technologique ne servirait à rien s’il ne s’accompagnait d’un mouvement non moins formidable de baisse des prix. Celui des batteries de voitures électriques, par exemple, a été divisé par deux en cinq ans, et il devrait encore baisser avec l’avènement d’une production de masse. Pendant ce temps, les centrales nucléaires, plombées par les enjeux de sécurité, voient leur coût de construction exploser. Redoutable effet de ciseaux…

***

 

Easy jet avion electrique

171009 Des Avions de commerce électrique

171009  Des Avions de commerce électrique

Depuis quelques années plusieurs tentatives d’avion électrique de commerce ont vu le jour. Notamment le prototype de l’E-Fan construit par Airbus qui avait traversé la Manche en 2015, hissant ce constructeur au rang de pionnier de l’aviation électrique. Vu la complexité du concept, ce projet fût abandonné, pour laisser la place à un futur projet d’avion hybride.

Pendant ce temps EasyJet planche sur un avion tout électrique en partenariat avec Wright Electric, et envisage un court courrier d’ci 10 ans. Ces avions auraient une autonomie de 530 km et moins de deux heures de vol, ce qui leur permettrait de faire des liaisons  de ville à ville, tels que Londres-Paris, Londres-Amsterdam, Belfast-Dublin, etc.

L’avantage de tels avions serait d’être beaucoup moins bruyant que les avions actuels, et surtout moins polluants (zéro émission).

Ambitieuse la compagnie EasyJet ambitionne de transformer ses avions d’ici 20 ans en avions sans émissions, ce qui représenterait le 20% de ses vols.

***