1170228 Un lien du chien au cancer ?

1170228 Un lien du chien au cancer ?

Un projet mené par l’Institut Curie est mené depuis plusieurs mois, afin de détecter les cancers par le flair des chiens. Des chimistes, médecins, biologistes et experts cynophiles sont sur la sellette, car un nouvel  espoir est né, en observant des chiens qui aboyaient en sentant avec insistance, des régions du corps qui se sont avérées cancéreuses. Il semblerait que les zones tumorales aient une odeur spécifique, que des chiens dressés pourraient détecter.

Le flair des chiens serait capable de détecter des cancers du sein avec 95% de réussite, des cancers du poumon à 99%, des cancers colorectaux ont été décelés en humant les urines et les selles des patients, de même que des cancers des poumons ont été détectés, en humant l’haleine d’autres patients. Ces tests à l’aveugle ont été menés avec des patients sains et malades. Les chiens ne s’y sont pas trompés ! Un système de récompense encourage les chiens à se donner de la peine dans leur détection.

Les premières études sont concluantes et sont l’objet de grands espoirs de diagnostique. Ainsi des chiens pourraient être dans un  avenir proche, un outil performant de diagnostic précoce des cancers. Les cancers ont une odeur spécifique, qui est prouvée par ces expériences. L’enjeu de ces expériences serait de dépister les cancers avant que ceux-ci se soient développés dans le corps.

Si ces résultats sont encourageants, l’Institut Curie pourrait démarrer un essai clinique avec davantage de patients. Cela permettrait d’ouvrir la voie à une nouvelle forme de dépistage, peu coûteuse et non invasive, adaptée à un cadre humanitaire par exemple.

En savoir plus sur :

 http://www.e-sante.fr/chiens-detecteurs-cancer/2/actualite/341#6zhuA1BtjQzpm0pg.99 et/ou  http://www.e-sante.fr/chiens-detecteurs-cancer/actualite/341#xY48v0tZ4HVpliWw.99

***

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau